Railenium, au service de la filière ferroviaire

Railenium, un Institut de Recherche Technologique au service de la filière ferroviaire

Les IRT sont des partenariats publics /privés rapprochant laboratoires et organismes de recherche et de formation publics des entreprises. L’objectif étant de constituer une nouvelle entité de recherche technologique sur une thématique définie avec ses moyens propres (savoir-faire, moyens propres en personnel, équipements et propriété intellectuelle…).
Ces partenariats ont été mis en place dans le cadre d’un appel à projets conduit par le Commissariat général à l’investissement en 2010-2011 dans le cadre des programmes d’investissements d’avenir.

 

Railenium porte l’ambition globale de mettre l’innovation et les fonctionnements collaboratifs au service de la stratégie de filière ferroviaire.

Les IRT sont des partenariats publics /privés rapprochant laboratoires et organismes de recherche et de formation publics des entreprises.
Ces partenariats ont été mis en place dans le cadre d’un appel à projets conduit par le Commissariat général à l’investissement en 2010-2011 dans le cadre des programmes d’investissements d’avenir.

Voies ferrées

Railenium, un IRT filière au service de la filière ferroviaire

Son objectif est non seulement de favoriser la compétitivité de la filière industrielle ferroviaire, mais également de contribuer à la performance des systèmes ferroviaires. Railenium couvre à la fois les domaines du contrôle-commande et de l’exploitation, de l’infrastructure, et du matériel roulant, pour l’ensemble des systèmes ferroviaires frets et voyageurs (urbains, conventionnels et à grande vitesse).

 

Railenium, un outil de réponse aux cinq enjeux du ferroviaires

La mission de l’IRT Railenium est de répondre par l’innovation, la recherche, les phases d’essais et la formation aux principaux enjeux de la filière ferroviaire sur les infrastructures et le matériel roulant:

  • La réduction des coûts sur le cycle de vie ;
  • La performance et sécurité de l’exploitation ferroviaire : capacité, robustesse, résilience et fiabilité ;
  • performance des processus d’innovation dans la conception, l’homologation, la certification et la mutualisation des investissements ;
  • réduction de l’impact environnemental et efficacité énergétique ;
  • amélioration de l’expérience voyageur (qualité, confort, accessibilité, mobilité et services).